Soigner le corps pour guérir l'âme

SITE EN CONSTRUCTION

 

 

 

 

 

Bienvenue à la FF2S, Fédération française de Somatopsychothérapie et de Somatothérapie

La Fédération Française de Somatopsychothérapie et Somatothérapie réunit autour du concept de « Somatothérapie intégrative » les praticiens qui intègrent le corps à leur travail de psychothérapie, de développement personnel et de formation en vue de développer tout projet présenté par ses membres dans le sens de la promotion de la Somatothérapie.

SOMATANALYSE :

La rencontre de Soma, le corps et de la pyschanalyse Freudienne

Du fait de l’évolution de nos sociétés, le corps peut enfin être intégré au travail psychothérapique : le corps réel, qualitatif, libéré en : mouvement, posture, tension-détente, toucher, respiration, perceptions et sensations, voix, émotions, sensualité, affectivité, états de conscience modifiés, etc.

Toutes les libérations de ces différentes fonctions corporelles sont des processus thérapeutiques, des moyens d’affirmation de soi et des étapes de développement personnel.

Mais surtout, en réintégrant le corps se reconstitue enfin la personne globale :

  • en esprit, coeur et corps,
  • en psyché, socialité et corporalité.

La personne est de retour, intègre,intégrée, intégrale.

La thérapie se fait enfin dans la globalité de l’être.

Quand on a soi-même l’initiative de son travail thérapeutique / développemental, on est libre d’aller jusqu’où on a besoin d’aller, on est authentique.

Puisqu’on fait les choses par soi-même, on va au plus intime et au plus subtil, parce qu’il faut être libre et authentique pour cela.

LA PSYCHANALYSE :

POURQUOI ?

Il y a deux façons de soigner et de se développer :

  • une façon directive, par laquelle on fait du sujet un patient, un élève, un disciple ;
  • une façon non directive, par laquelle on propose au client qu’il reste l’auteur de son analyse, de sa guérison, de son développement, de sa créativité. .

La psychanalyse freudienne est la méthode thérapeutique humaniste la plus « non directive » qui soit. Elle est la continuatrice de la maïeutique de Socrate : connais-toi toi-même.

La somatanalyse est la seule méthode thérapeutique intégrant psyché, soma et socius, qui se réfère fondamentalement à la méthode analytique freudienne.

La somatanalyse ne propose pas des exercices, mais des cadres thérapeutiques où le sujet prend l’initiative de s’exprimer, communiquer, s’affirmer, se développer.

Ces cadres somatanalytiques sont au nombre de trois :

  • cadre de groupe, social,
  • cadre de couple analyste-analysant, affectif,
  • cadre solitaire de développement personnel, charnel et spirituel.

TROIS SOMATANALYSES :

 A CAUSE DES TROIS POSITIONS RELATIONNELLES

La somatanalyse comme méthode, et la somatologie comme théorie, se construisent fondamentalement sur l’existence des trois positions relationnelles :

  • le groupe social, pour la sécurité,
  • Le couple intime, pour l’affectif,
  • la solitude, pour la créativité personnelle.

Ces trois positions de vie sont aussi celles de la deuxième topique freudienne :

  • surmoi = groupe social,
  • ça = affectif,
  • moi = solitude créative et intégrative.

La somatanalyse travaille cette topique relationnelle dans la réalité, au-delà de ses représentations mentales freudiennes, et se met en trois :

  • socio-somatanalyse = groupe thérapeutique/analytique,
  • psycho-somatanalyse = couple analyste-analysant,
  • éco-somatanalyse = travail personnel de développement.

Au saut du mil, l’homme, la femme sont happés par la pluralité des lieux de vie et la complexité du fonctionnement humain.

Ils doivent s’y impliquer dans le réel.